logo

Avoir le mal du pays en tant qu'au-pair

Comment surmonter le mal du pays en tant qu'au-pair?  Vous avez le mal du pays et vous sentez seul?

 

Découvrez comment vous débarrasser de votre nostalgie!

 

LES INFORMATIONS EN BREF

  • Il est normal d'avoir le mal du pays
  • En temps normal, celui-ci disparaît au bout de 2-4 semaines.
  • Ne vous isolez pas, sortez et découvrez votre nouveau pays, faites vous des amis.

 

AVOIR LE MAL DU PAYS EN TANT QU'AU-PAIR

homesick aupairLe mal du pays reflète en général une peur. Cela peut vous arriver en tant qu'au-pair si vous vous retrouvez à l'étranger et que vous ne connaissez pas la culture. Cela s'appelle également un choc culturel.

 

Typiquement, le mal du pays se reflète dans des pensées du genre « tout est mieux à la maison » Vous pouvez ressentir ceci lorsque vous ne parlez pas bien la langue ou que vous ne comprenez pas la culture qui vous entoure.

 

Vous pouvez limiter vos chances d'avoir le mal du pays en vous préparant le mieux possible. Avant votre départ, essayez d'en apprendre le plus possible sur votre pays d'accueil et préparez-vous à affronter des différences culturelles. Vous devriez également garder l'esprit ouvert en arrivant dans un nouveau pays. Le respect et l’honnêteté vous aideront à accepter et comprendre une nouvelle culture.

 

Si malgré tout, le choc culturel vous donne le mal du pays, ceci ne durera pas plus de 2 à 4 semaines. Après cette période, vous vous serez adapté à votre nouvel environnement. En tant qu'au-pair, vous allez commencer à vous identifier par rapport à votre nouveau pays et vous vous sentirez très vite comme à la maison.

 

Durant vos premières semaines en tant qu'au-pair, vous aurez beaucoup à faire. Vous devez vous familiariser avec votre nouvel maison, vous occuper des enfants, commencer un cours de langue. Vous serez probablement très fatigué en soirée car apprendre une nouvelle langue par immersion demande beaucoup d'énergie.

 

Si vous avez le mal du pays en tant qu'au-pair, ne vous inquiétez pas ! Dans peu de temps, vous apprendrez à connaître votre pays d'accueil et à rencontrer des nouvelles personnes. Vous allez certainement vous faire des amis lors de vos cours à l'école de langues.

 

Sortez! Planifiez des sorties pour apprendre à connaître votre nouvel environnement. Rendez-vous à des rencontres d'au-pairs et faites vous des amis. Vous verrez, en très peu de temps, vous aurez tellement à faire que vous n'aurez pas le temps d'avoir le mal du pays.

 


Donnez à votre famille d'accueil l'opportunité de découvrir votre culture. Vous pouvez, par exemple, cuisiner un repas typique. Ou raconter des histoires de chez-vous aux enfants. Vous pouvez aussi regarder un film de chez-vous avec votre famille d'accueil.

 

Si vous avez le mal du pays à cause du choc culturel, gardez contact avec vos amis à la maison, écrivez-leur des lettres ou planifiez vos vacances afin de les voir.

 

Comment se débarrasser du mal du pays...

Lorsqu'on a le mal du pays, on ressent un besoin urgent de rentrer chez soi.

 

Voilà comment surmonter cette épreuve:

  • Si vous vous sentez nostalgique, rencontrez d'autres au-pairs.
  • Si vous vous sentez vraiment mal, n'appelez pas vos parents tout de suite, cela peut aggraver la situation. Essayez d'abord de vous changer les idées.
  • Il est utile d'avoir une routine. Cela vous permet de prévoir votre temps libre de la meilleure manière.
  • Votre quotidien avec les enfants devient stressant ? Modifiez-le et planifiez quelque chose de spécial avec les enfants. Vous pouvez aller au zoo, au cinéma, faire un pique-nique. Cela vous amusera et vous changera les idées.
  • Décorez votre chambre avec des objets que vous aimez. Vous pouvez aussi suspendre une carte de la région et cocher les endroits où vous êtes allé et ceux que vous voulez visiter.

 

 

<< Heureusement, je n'ai pas eu de choc culturel. J'ai rencontré des au-pairs rapidement et je me suis fait de nouveaux amis à mon école de langues. Je suis beaucoup sorti. Je n'oublierai jamais mes amies au-pairs et toutes les choses que nous avons faites ensemble. C'était trop chou quand mon amie péruvienne a vu de la neige pour la première fois de sa vie. Ou quand mon ami de Chine a fait du patin à glace pour la première fois. Grâce à mon séjour, j'ai maintenant des amis dans le monde entier! » Pavla, 22

 

 

 

Plus d'info:

Amis & Au Pair
Temps libre